Achat - Vente de parts de SCPI

Nous vous accompagnons dans le choix de SCPI 
en fonction de votre profil-investisseur et de vos objectifs

Les SCPI sont des Sociétés Civiles de Placement Immobilier. Ce sont des Fonds d'investissement en immobilier dont les parts sont acquises par des personnes physiques ou morales

En France , leur création, leur gestion et leur commercialisation sont strictement encadrées par le  Code Civil, le Code monétaire et financier et le règlement général de l'AMF, sous le contrôle de l'ACPR et de l'AMF.  S’informer sur… Les SCPI – la -pierre papier-

Elles sont gérées par des Sociétés de Gestion agréées par l'AMF

Les sociétés de gestion sont représentées par  l’ASPIM - Association française des Sociétés de Placement Immobiliers, qui rassemble et fédère les FIA immobiliers (notamment SCPI et OPCI) et les sociétés de gestion de portefeuille qui en sont les représentants statutaires. C’est une association « loi 1901 » sans but lucratif, créée en 1975. Voir le site de l’ASPIM.

Il s'agit d'un placement immobilier dans une vision patrimoniale à moyen-long terme (# 10 ans) dont la liquidité n'est pas garantie.  
Il existe également un risque de perte en capital sur ce type d'investissement. 
Comme pour tout investissement les performances passées ne présagent pas des performances futures. 

Le marché des SCPI

SUR LE MARCHÉ PRIMAIRE : vous souscrivez des parts nouvelles "à l'émission" d'une SCPI jusqu’à ce que la totalité du capital de la SCPI soit placé. La valeur des parts est non négociable, elle est fixée par la société de gestion de la SCPI.

SUR LE MARCHÉ SECONDAIRE ORGANISÉ : vous achetez ou vendez des parts de SCPI sur le marché secondaire organisé par la société de gestion de la SCPI. La société de gestion classe les ordres reçus et tient à jour un registre des ordres. Elle confronte les offres et les demandes et détermine périodiquement un prix d’exécution. Les ordres d’achat ou de ventes de parts s’exécutent à ce seul prix.

SUR LE MARCHÉ SECONDAIRE DE GRÉ A GRÉ : vous achetez ou vendez des parts de SCPI à une personne physique ou morale. Il s’agit d’un marché « libre ». Le prix d’achat est négociable.

Acquérir en pleine propriété des parts de SCPI 

L’acquisition de la pleine-propriété de parts de SCPI permet de diversifier son patrimoine grâce à un placement plutôt rentable (4 % de rentabilité moyenne depuis 3 ans).

Le risque est mutualisé car l’investissement est collectif et ne porte pas sur un immeuble unique. Ils peuvent être répartis dans plusieurs villes et lieux. Les risques locatifs sont ainsi fortement réduits.

Pas de frais de notaire à l’acquisition, mais des frais de transaction (qui sont inclus dans le prix d’achat lorsque vous achetez à l’émission (= marché primaire)).

Le prix d’une part de SCPI est très inférieur au prix d’un bien immobilier. On peut donc acheter un nombre de parts correspondant assez finement à sa capacité d’investissement.

Le rendement des SCPI est actuellement supérieur à celui de l’investissement locatif en direct, sans les soucis de la gestion du bien.

Les SCPI sont des placements peu volatiles. Ils ne sont pas directement corrélés à la bourse.

Vous pouvez acquérir des parts de SCPI à crédit. 

Investir en nue propriété de parts de SCPI

L’acquisition de la nue-propriété de parts de SCPI est un outil performant pour :

Minimiser l’effort d’épargne initial pour un capital final équivalent

Préparer efficacement la transmission de patrimoine

Se constituer un complément de revenus à la retraite

Entre un placement sur un contrat d’assurance-vie ou sur de la nue-propriété, la meilleure performance économique est actuellement à l’avantage de la nue-propriété.

La nue-propriété de parts de SCPI peut être acquise à crédit .

Investir en usufruit de parts de SCPI

L’acquisition de l‘usufruit de parts de SCPI est un outil très pertinent pour gérer des situations ponctuelles telles que :

S’attribuer un complément de revenus sur une courte durée avant de liquider sa retraite

Apporter un revenu supplémentaire pour les études de ses enfants, sans ponctionner son propre salaire

« Éponger » des déficits fonciers lorsque ces revenus sont prévisibles

Placer la trésorerie d’une société pour optimiser ponctuellement les résultats

Contactez-nous :

Ce champ est obligatoire

J'accepte que ces données soient stockées et traitées dans l'objectif d'établir un contact. Je sais que je peux révoquer mon consentement à tout moment.*

Ce champ est obligatoire

* Indique les champs obligatoires
Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre message. Veuillez réessayer.
Merci ! Nous vous recontacterons dès que possible.

©Droits d'auteur. Tous droits réservés.

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.